Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

Voile : accroché au liston de France

26 Décembre 2014, 12:37pm

Publié par Frederic Augendre

Au rappel à bord du 8 mètres JI France (photo F. Augendre)
Au rappel à bord du 8 mètres JI France (photo F. Augendre)

Dans sa rétrospective de l'année 2014, le site internet de Voiles et Voiliers publie une de mes images à bord de France, prise à l'entraînement lors de la Coupe du monde de la classe courue en septembre dernier à la Trinité sur Mer. "Penser à des choses lourdes", c'était le gimmick à bord, dans les bords de près, quand il s'agissait de se faire aussi pesant que possible pour aider le barreur à tenir le bateau pour mieux grimper dans le vent. Il n'y a sur ces bateaux ni mains courantes ni garde-corps, et c'est à plat ventre sur le liston que l'on porte son poids le plus loin à l'extérieur, en se déhanchant et en ne gardant au contact du pont qu'une jambe repliée en crochet. Et tandis qu'on fait ainsi corps avec le bateau, inévitablement passent à l'esprit ces images d'Epinal d'équipages de la Coupe de l'America agrippés à la lisse des 12 mètres JI, ou plus loin encore dans le siècle dernier, au flanc des immenses Classe J.

Jacques Fauroux, architecte naval et barreur de haut rang (Photo F. Augendre)
Jacques Fauroux, architecte naval et barreur de haut rang (Photo F. Augendre)

Il y a ainsi des occasions où il faut savoir choisir son camp, reporter centré sur ses images ou équipier totalement impliqué dans l'action. Un poste à bord d'un bateau comme France ne se refuse pas, je n'ai pu voler qu'une poignée de photos, entre deux manches ou en descendant de la rivière de la Trinité vers la ligne de départ, mais je n'irai pas bouder mon plaisir. Les 8 mètres sont des voiliers fabuleux et exigeants, les régates s'y jouent au couteau, les écarts à l'arrivée se comptent régulièrement en secondes, et il y a du niveau sur l'eau.

Répétition sur la plage avant (Photo F. Augendre)
Répétition sur la plage avant (Photo F. Augendre)

Les focs immenses rendent les manoeuvres singulièrement physiques, les enchainements de virement de bord laissent les embraqueurs pantelants, mais on ne peut se contenter d'avaler de l'écoute comme une mule en priant pour ne pas exploser dans l'effort, tant la synchronisation dans le réglage des voiles est essentielle au contrôle de la trajectoire. Inutile d'essayer d'enrouler une bouée si le règleur de grande voile et les embraqueurs ne fonctionnent pas à l'unisson, sans parler des phases de départ où le manque de doigté vous colle irrémédiablement à la piste.

L'élégance, une affaire de proportions (Photo F. Augendre)
L'élégance, une affaire de proportions (Photo F. Augendre)

Il y a quelque chose de véritablement jouissif à régater à excellent niveau sur des bateaux qui ont à la fois un charme fou et une histoire vénérable. France est ainsi une unité de 1937, construite pour défier dans leurs eaux les Anglais lors de la Coupe de France, qui pouvait représenter un pendant européen à la Coupe de l'America, jouée sur des voiliers de dimension plus modestes. Les 8 mètres classiques ont tous une élégance, un passé, voire un palmarès, mais ce ne sont pas des commodes Louis XV dont on referait les vernis pour les garder à quai, ils sont restés dans leur fonction initiale, des machines de course.

Dans le numéro 520 de Voiles et Voiliers (juin 2014)
Dans le numéro 520 de Voiles et Voiliers (juin 2014)Dans le numéro 520 de Voiles et Voiliers (juin 2014)

Dans le numéro 520 de Voiles et Voiliers (juin 2014)

J'avais raconté, dans le numéro de juin 2014 de Voiles et Voiliers, l'histoire de ce plan Camatte, de ses restaurations, de sa nouvelle vie. On retrouvera sur mon site d'images la galerie consacrée au 8 mètres JI France, regroupant mes photos de la Coupe du monde à la Trinité et celles que j'avais prise en baie de Cannes, où ce bateau d'exception a été dessiné, construit, mis à l'eau et basé toute sa vie.

 

 

 

 

Commenter cet article