Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

Thau et la Tram', avant/après

27 Novembre 2015, 10:48am

Publié par Frederic Augendre

Retour d'un petit séjour bien décoiffant sur l'étang de Thau (Langedoc-Roussillon), résumé en deux épisodes d'un scénario météo hivernal assez classique dans une région où, paraît-il, la Tramontane peut rendre fou.

Le Phare des Onglous marque l'extrémité Est du canal du Midi (Photo Frédéric Augendre)

Le Phare des Onglous marque l'extrémité Est du canal du Midi (Photo Frédéric Augendre)

A peine quelques rides sur l'eau, un couvercle de nuages noirs et bas, une éclaircie dans le lointain, au-delà de Sète. Dans vingt-quatre heures, ça va bastonner sévère. Tramontane nuageuse, tramontane foireuse, disent les locaux. Comprendre instabilité maximale de l'air, et rafales en pagaille.

Défilé de cumulus au-dessus des parcs à huîtres (Photo Frédéric Augendre)

Défilé de cumulus au-dessus des parcs à huîtres (Photo Frédéric Augendre)

Et comme prévu, le lendemain, ça brasse. Même sur l'étang les vagues se creusent, et copieusement même sous le vent de Mèze, là où le plan d'eau est le plus large et le fetch (*) maximal. Vingt milles au large de la côte languedocienne, les fichiers météo annoncent des vents de 80 km/h.

(*) Fetch : distance en mer sur laquelle le vent court sans rencontrer d'obstacle

Commenter cet article