Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

RUGBY, ACBB : DANS LE VESTIAIRE D'À CÔTÉ

15 Mars 2011, 13:15pm

Publié par Frederic Augendre

  frederic augendre rugby amateur acbb boulogne bill-copie-1

 (Photo F. AUGENDRE)


La chronique des rugbymen de l'ACBB se poursuit donc, un dimanche après l'autre, au bord du pré et dans la coulisse. Ciel uniformément gris, pauvre lumière hivernale, les images du match n'ont rien de bien affriolant, malgré la qualité du jeu. Je vous invite plutôt à pousser une nouvelle fois la porte du vestiaire, dans l'heure précédant le coup d'envoi. Il y est question d'embrocation, d'elastoplast, de strapal, d'emplâtres, de tous ces petits remèdes destinés à préparer l'âme comme le corps, à protéger de vieilles blessures comme à prévenir de nouvelles.

 

Chacun gère sa petite routine, avec ses habitudes, ses techniques, ses ficelles personnelles. Puis il y a les strappings (bandages en bon français) plus sérieux. Un genou, une cheville, une épaule, qui requièrent l'intervention d'un(e) spécialiste. Dans le vestiaire d'à côté, délaissé par les joueurs de la réserve en train d'en découdre sur le pré, on attend son tour devant la table de massage, tandis que la kiné débite de l'élasto avec une aisance toute professionnelle.

 

frederic augendre rugby amateur acbb boulogne bill-copie-2

L'abandon, loin des clameurs du match de la B (Photo F. AUGENDRE)

 

Cela papote gentiment, les mots et les regards n'ont pas encore l'intensité qu'ils prendront au retour de l'échauffement, dans les dix minutes qui précèdent le coup d'envoi. La tension vers ce match qui se prépare monte doucement. Tandis que derrière l'en-but le préparateur physique doit commencer à rassembler les troupes, un joueur est resté en arrière, pour une ultime manipulation.

 

Les clameurs du match de la B ne passent pas la porte de ce lieu juste habité par les vêtements suspendus aux porte-manteaux, restent deux protagonistes concentrés sur un dialogue passant essentiellement par les mains. C'est d'un calme absolu, mais si près des moments de furie qui s'annoncent. La suite du récit (match compris) en images, ici, sur ma galerie. L'album est de plus en plus riche : n' hésitez pas à tourner les pages...

 

frederic_augendre_rugby_amateur_acbb_boulogne_bill-copie-3.jpg

Dans quelques instants, la furie (Photo F. AUGENDRE)

Commenter cet article