Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

RUGBY : CA, C'EST PARIS !

14 Février 2011, 19:03pm

Publié par Frederic Augendre

frederic_augendre_rugby_paris_stade_francais_charlety_touch.jpg

 

Il n'y a plus que les chauvins et les grincheux pour affirmer aujourd'hui que la région parisienne n'est pas une terre de rugby. A ceux qui auraient encore un doute, je suggère de jeter un oeil à mon marathon photo du week-end. Racing-Castres à Colombes samedi à quatorze heures pour se mettre en jambes, Stade Français-Biarritz en nocturne à Charléty, puis pour finir ACBB-Rennes à Boulogne Billancourt le dimanche après-midi.

 

Je dis Boulogne Billancourt pour faire simple, et pour qui ignorerait ce qui se cache derrière le sigle ACBB. Mais s'il faut être géographiquement et politiquement plus précis, on rappellera que le stade du Saut du Loup relève de la commune de Paris. Le club amateur de Boulogne se débat becs et ongles, ces temps-ci, pour conserver la jouissance d'une pelouse et d'installations où le Stade Français aurait souhaité, à l'occasion du renouvellement de la concession, baser l'entrainement de ses professionnels.

 

L'affaire est désormais assez bien connue des passionnés de ballon ovale, en tous cas ceux d'entre eux qui se sont aperçus qu'on y jouait aussi au nord de la Loire. A ceux qui prendraient l'histoire en route, direction les revues de presse (étonnantt ce que cette controverse a pu être médiatisée), ou la page facebook dédiée à la cause boulonnaise.

 

ACBB-Rennes, c'était évidemment un coup à rater Irlande-France, mais lorsqu'on aime, voyez-vous, on ne calcule pas. Le rugbyman breton, il faut le savoir, a du gabarit et se tient plutôt bien (pour un amateur). Boulogne en est quand même venu à bout, au terme d'un match qui, s'il n'a pas toujours été d'une grande limpidité, aura connu un féroce engagement. Quant à moi, j'aurai bien cavalé d'un stade à l'autre.

 

Colombes, Charléty, le bois : tout ça, peu ou prou, c'est Paris. Mes week-ends seront quand même plus simples lorsque le Stade Français sera revenu porte Molitor à Jean Bouin, que le Racing Métro se sera installé à Nanterre (l'architecte de « l'Arena 92 » a été désigné hier, il s'agit de Christian de Porzamparc), … et que l'ACBB aura prolongé son bail dans le bois de Boulogne. Aussi fou que cela paraisse, je suis prêt à rater encore une floppée de retransmissions du tournoi, du moment que c'est pour voir au Saut du Loup du rugby d'amateurs, et du bon.

 

frederic_augendre_rugby_paris_colombes_metro_racing_92_cast.jpg

Romain Teulet pris en tenaille par François Steyn et Henry Chavency (Photo F. Augendre)

 

frederic augendre rugby paris stade français biarritz olymBenoit August résiste au plaquage d'Ollie Phillips (Photo F. AUGENDRE)

 

frederic_augendre_rugby_paris_boulogne_billancourt_stade_sa.jpg

Départ au ras de la mêlée de Grégoire Galopin, le demi boulonnais (photo F. AUGENDRE)

 

 

Commenter cet article

charly 14/02/2011 23:02


un bien beau weekend de rugby
Les pros et les amateurs... c un tout