Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

Rugby : France-Samoa en ballon mort

26 Novembre 2012, 15:32pm

Publié par Frederic Augendre

France-Samoa-rugby-Frederic-Augendre-7314.jpg

Frédéric Michalak filant à l'unique essai des Bleus. Il aura marqué 19 des 22 points tricolores  (Photo F. AUGENDRE)

 

Dans les grands matchs internationaux de football ou de rugby, le photographe ne se place pas où il veut. C'est soit derrière l'en-but, soit sur une longueur du terrain, et le choix est à opérer avant le coup d'envoi, lors du retrait de la chasuble permettant de circuler autour de la pelouse. A chaque emplacement correspond une couleur de vêtement spécifique.

 

Se placer derrière l'en-but (soit, en rugby, au-delà de la zone de ballon mort), c'est clairement privilégier le reportage sur l'une des deux équipes, sachant que son adversaire sera la plupart du temps de dos. C'est aussi s'assurer un maximum de photos "lisibles", et assurer les actions près de la ligne d'essai (celle qu'on a choisie ...).

 

Se poster sur la touche, c'est vouloir être au plus près de l'action, avec le risque d'être un peu loin des occasions d'essai, et de devoir composer avec des situations plus confuses, les joueurs tendant à se masquer les uns les autres (lorsque deux plans se superposent, on parle en photographie de télescopage, mais s'agissant de rugby l'expression pourrait prêter à confusion).

 

Pour résumer, la position sur la touche est plus créative (mais casse-gueule), et l'affût en ballon mort est plus casanier (et moins joueur). Il arrive aussi que la prise de risque ne soit pas où l'on croit. Exemple samedi dernier, lors du test match France-Samoa, où les Bleus visiblement entamés par leurs précédentes prestations ont eu le plus grand mal à dépasser la ligne médiane du Stade de France et à franchir une défense composée de joueurs tankés comme des autobus et passés maîtres dans l'art du télescopage (autrement dit le plaquage épaule en avant, on ne parle plus ici de photographie, ni de poésie d'ailleurs).

 

Sous ma chasuble rouge j'étais carrément vert, et je me suis juré, mais un peu tard, qu'on ne me reprendrait plus à planquer en ballon mort. Au même titre que les Bleus, vainqueurs (22-14) au réalisme et à l'acharnement, j'ai malgré tout assuré l'essentiel, qu'on pourra consulter ici, sur ma galerie d'images de rugby consacrée au test match France-Samoa. Comme d'habitude, je vous suggère la fonction diaporama (Slideshow) en plein écran pour mieux profiter des photos, qui comme toujours, sont disponibles à la vente ou à la reproduction. Soit directement en ligne sur mon site d'images, ou en me contactant via le blog (lien contact en haut à droite de la page d'accueil). Bonne visite !

 

France-Samoa-rugby-Frederic-Augendre-7689.jpg

Un maul qui échouera au pied des poteaux. Cette action est à l'image du match, âpre et engagé (Photo F. AUGENDRE)

 

France-Samoa-rugby-Frederic-Augendre-7754.jpg

Ce débordement de Yoann Huget s'achèvera en touche, par une étonnante cabriole, que j'ai ratée (Photo F. AUGENDRE)

 

France-Samoa-rugby-Frederic-Augendre-7798.jpg

Une charge du deuxième Pascal Papé, capitaine omniprésent des Bleus (Photo F. AUGENDRE)

Commenter cet article