Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Frédéric Augendre, le texte et l'image

VOILE, TRANSQUADRA : ON N'A PAS FINI D'EN PARLER

28 Septembre 2011, 11:23am

Publié par Frederic Augendre

Mon reportage (texte et images) sur la première étape de la Transquadra est paru dans le numéro d'octobre de Voiles et Voiliers. J'ai choisi de décrire l'ambiance particulière de cette course en brossant le portrait de quelques-uns des coureurs engagés, en double comme en solitaire. Une constante : ils sont tous à bloc.

 

En double page d'ouverture, cette image de Williwaw, le Sunfast 3200 des Monégasques Blandine Médecin et Jean Rodelato, déboulant devant un grain en vue de la ligne d'arrivée à Porto Santo (archipel de Madère).

 

V-V_transquadra_pp1-2.jpg

 

Plus de photos sur mon site d'images, dans la galerie Transquadra. Comme toujours sur ma base photos, vous pourrez consulter les images, effectuer des recherches par mots-clés, lancer un diaporama, acheter des tirages en ligne, ou me passer commande pour tout usage, privé ou public.

 

Il sera de nouveau question de la Transquadra sur ce blog dans les prochains mois, car j'ai décidé de participer à la deuxième étape à bord de Buenavista, le Bongo 960 de Joël Plissoneau, dont l'équipier ne poursuit pas l'aventure. J'ai rencontré Joël à la terrasse d'un restaurant de Porto Santo, où j'écoutais d'une oreille les convives de la table voisine échanger leurs souvenirs de la première étape. Mon indiscrétion a eu du bon, puisqu'en fin de repas je m'invitais parmi eux, et qu'à l'heure du dessert nous en étions à envisager une possible association avec Joël.

 

Son bateau étant déjà à terre (c'est la particularité de cette course d'amateurs que de désarmer son voilier pour six mois avant de rentrer à la maison, l'idée étant de couper en deux la traversée pour ne pas s'absenter trop longtemps du boulot), il était impossible de naviguer là-bas pour vérifier notre compatibilité sur l'eau. Nous avons donc loué un Sunfast 3200 mi-septembre à La Rochelle, pour un aller-retour à l'ile d'Yeu. Montée de nuit au près dans vingt noeuds de vent, bonnes bouffes là-bas, et retour dominical sous spi par 25 noeuds de brise bien tassés, montant régulièrement à 30 noeuds, avec rafales à 35. Si ce n'était pas de l'entraînement ...

 

Au bilan, l'équipage s'entend comme un charme, nous avons commencé à prendre nos marques ensemble, et on perfectionnera cela en route ! Reste à satisfaire aux différentes obligations réglementaires. Je rentre à l'instant d'un stage de sécurité et de survie en mer, très utile et instructif, il va falloir passer chez le cardiologue et suivre une formation de secouriste. Et réfléchir à mon programme de vacances à l'arrivée en Martinique.

 

Ce qu'il y a de beau dans l'histoire, c'est que le bateau de Joël est du même type que Gandalf 2, le Bongo 960 des frères Zimmowitch que j'avais aidé à ramener après la Transquadra 2008-2009. Cette traversée Ouest-Est via les Açores avait été relatée sous forme d'un portfolio dans Voiles et Voiliers. Je connais donc bien le Bongo, qui est carrément excitant sous voiles (son rating - ou handicap - est presque rédhibitoire mais on s'en fout un peu), totalement inconfortable (et alors ?), et qui me rappellera de fabuleux souvenirs.

 

V&V Bongo960 transat portfolio

 

Evidemment, c'est un peu faire les chose à l'envers : le convoyage retour avant la course. Mais n'est-ce pas une jolie façon de boucler la boucle ?

Commenter cet article

zimmowitch jerome 09/10/2011 18:22


Salut fred et super nouvelles de te voir sur un bongo pour la deuxième étape. Je te suivrai de la terre ferme ainsi que mon pote olivier roussey en solo sur son jpk 9.6 obportus avec qui je ferai
Québec saint malo en juillet prochain sur son jpk40.

A+

Jérôme


Frederic Augendre 09/10/2011 19:33

Québec St. Malo ? Trop fort. Je savais bien que sur une transat ouest-est tu as une vraie attirance pour la route nord ! T es sûr qu il vous manque pas un équipier ?